Message reçu de François Hodonou le 23 novembre 2009, par courriel [ISSN : 1659 - 5114]
Article mis en ligne le 3 décembre 2009

par L’administrateur
Imprimer logo imprimer

François Hodonou réagit à l’ensemble des articles mis en ligne sur le site de CPCM et tout particulièrement au compte rendu du café rencontre du 31 octobre 2009 ainsi qu’à son propre article "Des sermons et des homélies", mis en ligne à l’adresse suivante : http://cpcm-benin.org/spip.php?article9

À :
"Albert gandonou"

Cher Monsieur Gandonou,

Merci pour vos mails (pour employer un anglicisme qui me déplaît foncièrement ; mais comme c’est difficile aujourd’hui de "contourner" un tel mot ! J’aime à dire courriel et tout le monde me regarde bizarrement...) - merci donc pour vos courriels. Ils me font grandement plaisir. Chaque fois que je l’ai pu, je suis allé voir les différentes pages que vous indiquez. Parfois, ça me plaît, mais plus souvent, je me dis que tout cela est quand même un peu "hétéroclite", un peu "tiré par les cheveux", pour tout dire, bien étonnant - comme cette "histoire" (que de griffes, à défaut de guillemets : je prends bien mes gants ; et puis, je cherche mes mots, car, ainsi que vous le savez, l’imprécision, au sens verlainien du mot [Verlaine disait méprise] - ainsi que vous le savez donc, l’imprécision est mon palais !) - comme cette histoire de case de fétiche reconstruite par un chrétien...

Enfin, le débat serait bien long.

J’ai vu la présentation que vous avez faite de mon "fameux" article de 1998 sur le site de CPCM. Elle m’a plu. Non pas l’article, mais la présentation. C’est, à mon avis, un chef-d’œuvre d’habileté et d’excellence. Il faut être vous pour dire les choses de si belle façon. Je vous en remercie donc.

Avec mes respectueuses salutations,

François Constant HODONOU

P.S. :

REPONSE donnée par Albert GANDONOU ce 3 décembre 2009

Merci, François, c’est toujours un plaisir de te lire. Ton indépendance d’esprit est quelque chose de roboratif. J’aime en toi l’empêcheur de tourner en rond.

C’est bien pour CPCM que tu aies pu trouver sur son site des articles qui te plaisent mais aussi des articles qui te font dire "que tout cela est quand même un peu "hétéroclite", un peu "tiré par les cheveux", pour tout dire, bien étonnant - comme cette "histoire" de case de fétiche reconstruite par un chrétien... "

CPCM est un cercle philosophique et un espace de recherche spirituelle, où nous apprenons jour après jour à nous ouvrir l’esprit, à oser des remises en question, à nous interroger à nouveaux frais sur la religion. C’est vrai, nous ne dirions pas, par exemple, "fétiche" pour désigner le "Vodun" ou d’une façon générale les religions de chez nous. Même les voix les plus officielles de notre Eglise, l’Eglise catholique, ne parlent plus ainsi. Elles parlent avec respect de "la religion traditionnelle africaine". Elles disent "religion" et non plus "fétiche". Elles reconnaissent que les religions de chez nous sont des religions. C’est simplement cela que j’essaie de faire : reconnaître les religions de chez moi, en reconstruisant le temple de la religion de mes ancêtres.

Je sais que tu es un liseur infatigable - qualité à vrai dire assez rare dans notre environnement : c’est la vérité et non un compliment - et je t’invite à lire la réponse que je viens de faire à une autre lectrice de CPCM, Bernice Dédé Foli, qui m’a interrogé sur les motivations qui m’ont conduit à restaurer ce temple. C’est à l’adresse suivante : http://cpcm-benin.org/spip.php?article41

Ce serait, ce me semble, une bonne introduction au débat que nous pourrions avoir et qui, tu as raison, "serait bien long". Mais nous pourrions essayer quand même, un de ces jours...

Je suis content de te savoir satisfait de ma présentation de ton article de 1998. Il reste pour moi une réussite à tous points de vue.

Forum
Répondre à cet article


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.15