DIALOGUE INTERRELIGIEUX : Table ronde internationale de CPCM Cotonou 28 juin 2008 (suite 2, Prières communes)
Article mis en ligne le 11 novembre 2009

par L’administrateur
Imprimer logo imprimer

Le mouvement "Chrétiens pour changer le monde" a organisé, le 28 juin 2008, à Cotonou, au "Chant d’Oiseau", dans les locaux de Justice et Paix, une table ronde internationale sur le thème suivant : "Dialogue interreligieux : En finir avec toutes les formes d’exclusion".

Partenaires : l’Institut Universitaire du Bénin (IUB) et Fondacio.

Religions invitées : le Vodun, le Judaïsme, l’Eglise catholique, l’Islam, l’Eglise Protestante Méthodiste, l’Eglise du Christianisme Céleste, la Fédération pour la Paix Universelle (Moon),…

Le maître-mot de cette rencontre était le respect. Des religions qui habituellement se dénigrent, se refusent même parfois le statut de religions, étaient invitées à passer ensemble une journée dans la convivialité, à se parler avec respect, à se faire connaître les unes des autres et à prier ensemble au début comme à la fin de la rencontre. Ces différents objectifs ont été atteints.

Ci-après les prières qui ont été dites en commun.

PRIÈRES DITES EN COMMUN

JPEG - 28.3 ko
De g à dr, Daah ALIGBONON AKPOCHIHALA, le P. Gustave SANVEE tenant le micro à son voisin, le suprême Samuel NOUMADO et le musulman Ali HOUDOU

1. Prière du culte vodun en langue mina du Sud-Bénin et du Sud-Togo

Agoo, amin ! (ter)

Mi le kafu mi Mawu, jinukusi kuɖo ayingbanɖotɔ.

O Dieu tout puissant, créateur du ciel et de la terre, nous te louons.

Mi le kafu mi Mawu agbeaɖotɔ.

O Dieu, tout puissant, maître de l’Univers, nous te glorifions

Mi le ja avalu mi Vodun Yɛwe ka voɖeka wo kɛun kɛn kɛn.

Nous vous implorons, vous toutes les 41 entités divines du Vodun Yèhue .

Mi le yɔ mi Vodun Gu, Sakpata, Xɛbioso kudo Vodun ke mi jesi o gba kudo ede ke mi un jesi kpata.

Nous vous invoquons, Vodun Gu, Sakpata, Xɛbioso
et tous les voduns que nous connaissons ou que nous ne connaissons pas.

JPEG - 16.9 ko
Les hounnon (prêtres Vodun) ELISHA ET ADOKO en prière.

Mi le yɔ mi Vodun Ginyɛhwe woo kɛun kɛn kɛn.

Mi le yɔ mi Ata Kpesu, Ata Adjigo, Ata Sakuma ku do ke mi ɖo hun wo gbakudo ke mi hun ɖo hun ɖo hun woa.

Nous vous invoquons, Vodun Gu, Sakpata, Xɛbioso
et tous les voduns que nous connaissons ou que nous ne connaissons pas.

Mi le yɔ mi Vodun Dan wo kpata,

Mi le yɔ mi Nana Sika, Sika jɛnɔ, Sika avɔnɔ, Sika dɔkunnɔ.

Mi le yɔ mi Ata N’Desu kata bia,

Mi le yɔ mi Dan Ayiɖohwɛɖo kudo Vodun Dan ke mi ɖo wun wo gbakudi ke mi hun ɖo wun woo,

Nous vous implorons vous toutes les divinités Dan : Nana Sika, Sika jɛnɔ, Sika avɔnɔ, Sika dɔkunnɔ, Ata N’desu Kata bia , Dan Ayidohwuɛdo
avec toutes celles que nous connaissons ou que nous ne connaissons pas,

Mi le yɔ mi Togbe wo, Mama wo, Tasinɔ wo kɛun kɛn kɛn,

Nous vous implorons vous les mânes de nos ancêtres

JPEG - 28.2 ko
De g à dr, le Professeurs Honorat AGUESSY, Léon BIO BIGOU et le vizir OLOFINDJI en prière.

Mi wun gba sɔ eku sɔ kan agbe n’ɛ mi, mi wun sɔ agbe sɔ kan ku n’ɛ mi woo,

Faafa biɔ mi le.

Nous ne demandons pas la mort pour remplacer la vie,
ni la vie pour remplacer la mort.
Nous ne demandons que la paix

Bɔbɔ ke mi le ji la wɔ a, mi sɔ ɖo mi be ata mɛ, n’ɛ mi n’ɛ mi la do acɛ eji,
n’ɛ zɔnzɔn kuɖo vuɛn le ji la ɖo exɔ ya mɛ, mi a tu agbo wo ɖo wo.

Nɛ mi wun agbo nɛ faafa kudo ennyuɛn ke la kplɔ bɔbɔ ya yi nuko a.

Kuefan ke le mi le fan n’ɛ mi eyeun.

Mi a tu faafa ɖo mi a ji nɛ ba nyi jijɔɛ nɛ amɛsiamɛ le xɔ ya mɛ, le bɔbɔ ya be te pe.

Ezo ma ɖia, ezo be wun kpɛ ye loo

Exaucez nos prières. Nous mettons cette réunion sous votre protection et implorons votre bénédiction pour qu’elle se déroule dans la paix, la concorde et qu’elle aboutisse à des conclusions heureuses et bénéfiques pour la construction de notre pays, le Bénin et notre continent l’Afrique.

Yawoo, yawoo, yawoo.

JPEG - 32.1 ko
Le vizir OLOFINDJI

2. Prière du judaïsme : Lc 4, 18-19

« L’Esprit du Seigneur est sur moi,

Parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres ;

Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé,

Pour proclamer aux captifs la délivrance,

Et aux aveugles le recouvrement de la vue

Pour renvoyer libres les opprimés,

Pour publier une année de grâce du Seigneur. » (Esaïe 61, v. 6.b et Esaïe 42, v. 7 ; 61, v. 1-2)

3. Prière de l’Islam : la « Fatiha »

JPEG - 32.6 ko
L’Imam LIGALI de la mosquée de Cadjèhoun, à Cotonou

« Au nom d’Allah, le Bienfaiteur miséricordieux. »

« Louange à Allah, Seigneur des Mondes,

Bienfaiteur miséricordieux,

Souverain du Jour du Jugement !

[C’est] Toi [que] nous adorons, Toi dont nous demandons l’aide !

Conduis-nous [dans] la Voie Droite,

La Voie de ceux à qui Tu as donné Tes bienfaits, qui ne sont ni l’objet de [Ton] courroux ni les Égarés. » (Sourate 1)

4. Prière du Christianisme : le « Notre Père »

« Notre Père qui es aux cieux,

Que ton nom soit sanctifié,

Que ton règne vienne,

Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,

Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés,

Et ne nous soumets pas à la tentation,

Mais délivre-nous du mal. »

JPEG - 36.3 ko
L’une des photos de famille après la clôture de la table ronde

5. Autre prière chrétienne :

« Hymne de Grégoire de Naziance (évêque catholique, fils d’évêque catholique, 329-390) »

« Toi qui es au-delà de tout, est-il permis de Te chanter autrement ?

Une parole peut-elle Te célébrer ? Non, car Tu ne peux être dit par aucune.

Seul, Tu es indicible, puisque tout ce qui est dit vient de Toi.

JPEG - 27.8 ko
Le suprême évangéliste Samuel NOUMADO de l’Eglise du Christianisme céleste (ECC)

Un esprit peut-il Te connaître ? Non, car Tu ne peux être saisi par aucun.

Seul Tu es inconnaissable, puisque tout ce qui est connu vient de Toi.

Tout ce qui parle et qui ne parle pas Te proclame d’une voix claire.

Tout ce qui connaît et qui ne connaît pas Te rend des honneurs,

Car tous les désirs et toutes les nostalgies de toutes choses

Se portent vers Toi ; tous les êtres T’adressent une prière,

Et tout ce qui connaît ton chiffre Te dit un hymne silencieux.

En Toi seul tout demeure ; vers Toi tout ensemble s’élance,

Tu es la fin de tout, Tu es l’Unique, le tout, le rien,

Tu es un non-un, un non-tout. Innommé, comment Te nommerait-on,

Toi le seul innommable ? Quel esprit céleste pourrait

S’insinuer dans les ténèbres plus que lumineuses ?

Sois favorable.

Toi qui es au-delà de tout, est-il permis de Te chanter autrement ? »

JPEG - 19.1 ko
La joie de se parler entre frères, à l’issue de la rencontre
Forum
Répondre à cet article


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.15