COMPTE RENDU DES MANIFESTATIONS AYANT MARQUÉ AU TOGO ET AU BÉNIN, DU 16 AU 24 FÉVRIER 2007, LE 10e ANNIVERSAIRE DU MOUVEMENT « CHRÉTIENS POUR CHANGER LE MONDE » AVEC LA PARTICIPATION D’AMIS DE JEAN SULIVAN, DE MARCEL LEGAUT ET D’AUTRES AMIS VENUS DE BELGIQUE, DE FRANCE ET DE SUISSE.
Article mis en ligne le 5 novembre 2009

par L’administrateur
Imprimer logo imprimer

Thème général des manifestations du 10e anniversaire : "Proposer la bonne nouvelle de la scandaleuse miséricorde du Dieu de Jésus, dans le respect des peuples et de leurs religions".

Première manifestation

Le 16 février 2007 à l’Institut Universitaire du Bénin à Cotonou : Conférence de presse.

C’est le moyen choisi pour lancer les manifestations. Devant les journalistes venus nombreux (radio, télé et presse écrite), plusieurs points ont été développés.

JPEG - 26.5 ko
De g. à dr., Martine Roger-Machart de l’Eglise saint Merri (Paris 4e), Albert Gandonou et Chiquian Amégan de CPCM

1) Les raisons d’être du mouvement :

être une présence à notre temps, un cercle d’amis dans lequel on soit réellement libre de réfléchir à nouveaux frais sur le christianisme qui semble prospérer en Afrique et paraît s’étioler ailleurs comme s’il avait fait son temps : dans vingt ans, nous annonce-t-on, les européens qui nous ont transmis le christianisme seront majoritairement de religion asiatique ;

a. Cibles
- Les déçus du christianisme et de la religion établie (autochtone comme étrangère) ;
- les populations restées ancrées dans les traditions ancestrales ;
- les communistes et autres athées engagés dans la transformation de la société au Bénin, au Togo et ailleurs en Afrique.
- tous ceux qui veulent rester en marche vers la Vérité, en exode, en éveil.

b. Objectifs

- Focaliser sur l’Evangile dont le côté « bonne nouvelle pour tous les hommes » doit devenir manifeste pour tous en Afrique et, ce faisant, engager une nouvelle évangélisation plus respectueuse des gens et de leurs cultures, et qui rime avec libération : « le christianisme détient les clefs de la liberté et on ne s’en aperçoit pas assez » (Sulivan) ;

- libérer du carcan de l’Eglise qui par ici n’est que religion et pouvoir, contrôle infantilisant, exploitant les peurs et les angoisses (réelles et multiples) des gens ;

- traquer les hypocrisies et les amalgames ; ne pas confondre ce qui est service d’une caste et ce qui est service de la Parole ; la Qehila, l’Eglise, c’est l’assemblée de ceux qui ont reçu et qui continuent de recevoir la Parole qui vient de Jésus, de ceux qui tâchent d’être miséricordieux comme le Père est miséricordieux ;

JPEG - 50.2 ko
Le retour du fils prodigue (cf. toile de Rembrandt)

- faire du chrétien d’Afrique ce qu’il doit être : le ferment dans la pâte, le sel de cette terre et la lumière de ce continent, un homme qui refuse l’arbitraire, l’injustice, l’écrasement du faible, la corruption, la prédation des biens publics…, un homme qui sait se placer aux avant-postes de la lutte pour la transformation de sa société et pour ce que le Père Lebret appelle la « montée humaine ».

c. Principes d’action

- Ne se changer ni en Église ni en parti politique ;

- proposer des vues nouvelles mais se garder de toute structure, de tout cadre pouvant à terme embrigader, contraindre les gens à la pensée unique ; chacun vient recevoir et donner ce qu’il veut, il reste libre de faire ce qu’il veut de ce qu’il a reçu ; « Chrétiens pour changer le monde » se veut avant tout un espace de « libre échange » dans la diversité et le respect les uns des autres ;

- chacun est invité à rester où il est, à rester où, comme dit saint Paul, l’appel l’a trouvé ; c’est là qu’il exerce la liberté de se définir sa mission, ce qu’il veut bien faire pour la transformation de son milieu dans le sens que l’Evangile paraît lui indiquer dans le moment ; ainsi les catholiques restent catholiques, les protestants restent protestants, les chrétiens-communistes restent chrétiens communistes, les adeptes des cultes ancestraux restent adeptes des religions traditionnelles africaines, les cadres au pouvoir restent au pouvoir et ceux qui sont dans l’opposition restent dans l’opposition… et seuls responsables des contradictions qu’ils pourraient avoir à gérer.

JPEG - 28.5 ko
Un parterre de journalistes attentifs

2) Activités de « Chrétiens pour changer le monde » et ses relations à travers le monde

- Naissance le 1er mars 1997, date de parution du n°000 de notre bulletin de liaison qui en est actuellement à son 22e numéro ; le cercle d’amis, c’est autour de ce bulletin appelé aussi« Chrétiens pour changer le monde » qu’il se réunit, à l’instar de l’association des Amis de Jean Sulivan qui se retrouve autour de l’œuvre de cet éminent écrivain français ;

- deux colloques organisés en 1999, alternativement à Cotonou (Bénin) et à Lomé (Togo), sur le thème de la mission des laïcs dans la cité ; deux autres colloques (Cotonou puis Lomé) en 2001 sur ce verset tiré de l’Evangile de Matthieu : « Et vous [cadres chrétiens d’Afrique], qui dites-vous que je suis ? » ; un autre colloque en décembre 2003 à Cotonou sur le thème : « Intériorité chrétienne et engagement » ;

- publication des actes du tout premier colloque ;

- depuis octobre 2004, le dernier samedi du mois, se tient un café-rencontres sur différents thèmes : la miséricorde, être disciples de Jésus, réinventer la mission, le chrétien et la politique…

- Nous sommes en relations avec l’Association des Amis de Jean Sulivan, l’Association des Amis de Marcel Légaut, la Communauté pastorale de l’Eglise St Merry dans le 4e à Paris, le Centre Lebret, la revue Spiritus, Fondacio,…

3) Objectifs et programme des manifestations du 10e anniversaire. En ce qui concerne les objectifs, il s’agit surtout de rendre grâces pour le miracle que constituent à nos yeux ces dix ans d’existence, mais aussi, par la même occasion, d’élargir, en Afrique et dans le monde, l’audience du mouvement qui reste ouvert à toutes les personnes physiques et morales de toutes nationalités, intéressées à réfléchir et à participer au changement du monde à travers la réduction de l’injustice et l’élargissement de la fraternité. Enfin le détail du programme des manifestations a été communiqué aux gens des media reunis.

Forum
Répondre à cet article


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.15