Forum spécial sur la déclaration du PCB en date d’août 2015 sur la situation nationale au Bénin
Article mis en ligne le 1er septembre 2015
dernière modification le 6 septembre 2015

par L’administrateur
Imprimer logo imprimer

Chers amis de CPCM,

Je dois des excuses à chacun d’entre vous. En partageant l’autre jour avec vous une surprise agréable, celle des 1068 visiteurs qui sont allés sur notre site lire la déclaration du PCB, je ne m’attendais pas à déclencher une tempête verbale de la part de l’avocat béninois, Me Magloire YANSUNNU. Certains d’entre vous m’ont exprimé leur agacement. Je dois avouer que je ne comprends pas tout des développements de mon ami, Magloire, qui a été mon conseil pendant ma détention politique entre 1991 et 1992. Cependant, je pense qu’on peut en apprendre à travers ce qu’il écrit même s’il nous donne parfois l’impression de chercher à nous détourner du drame qui nous préoccupe. Voilà pourquoi, je me dis, pour des raisons de transparence, qu’il serait bien d’ouvrir un forum d’échanges pour mettre tous les messages reçus d’ici et de là à la disposition de tous. Ce forum sera consacré aussi bien à la déclaration du PCB sur la situation nationale qui prévaut au Bénin que sur les réactions provoquées par mon petit commentaire somme toute anodin du jeudi 27 août 2015.

Ce qu’il importe de rappeler, c’est ce qui fait le fondement de notre engagement à « Chrétiens pour changer le monde ». Ce n’est pas une doctrine, ce n’est pas des théories plus ou moins bien maîtrisées, ni même des dogmes ou quelque abstraction. Nous sommes des suiveurs de l’homme Jésus dans l’aujourd’hui de Dieu. En tant que tels, nous sommes mus par notre compassion pour des personnes concrètes, pour des pauvres concrets, pour des communautés humaines concrètes qui souffrent et qui se plaignent. Si nous avons adhérés à la Convention Patriotique des Forces de Gauche (CPFG), c’est pour contribuer à notre petit niveau, avec d’autres, à éviter au Bénin le chaos qui menace.

Ce qu’il importe aussi de rappeler, c’est le thème général de l’année 2014-2015 qui s’achève : "Mettre à distance tous les dogmatismes meurtriers et creux". Les temps que nous vivons aujourd’hui nous demande non seulement de réfléchir, mais de réapprendre le doute, la remise en question de nos diverses croyances, pour nous éviter d’être, par conviction religieuse ou idéologique, des assassins ou des gens qui passent leur temps à exclure leur prochain, leur frère. C’est en nous écoutant les uns les autres, y compris et surtout ceux qui ne pensent pas comme nous, que nous apprendrons à nous connaître et à nous respecter les uns les autres, à devenir toujours plus humains, toujours plus fraternels.

Misère Politique Nationale : Un Appel de Bon Sens

Bilan désastreux du Renouveau Démocratique qui, avec Yayi Boni, a atteint le fond. La Conclusion de bon sens du PCB et des Forces de Gauche est l’Appel à un nouveau Départ. Écoutez/regardez plutôt : Lire la suite sur Babilown, la République Culturelle
http://babilown.com/2015/08/28/pcb-lappel-de-bon-sens/

Réactions à la DECLARATION DU PCB
Mgr Clet FELIHO
Le 20 août 2015 à 2h32 PM
À gandalert@yahoo.fr

Bonjour mon frère,
Merci pour le document que je viens de lire.
La situation est inquiétante mais non désespérée car rien n’est impossible à Dieu. Par ailleurs, tout concourt au bien de ceux qui croient. Continuons à implorer la grâce de Dieu. Nous avons tous à nous convertir pour sauver notre pays.
Restons en grande union !
C. FELIHO

Il faut sauver le pays de la catastrophe
Agossou Noukpo
Le 20 août 2015 à 8h29 PM
À Albert Gandonou

Message reçu. Merci.
Pr Noukpo AGOSSOU (Ph. D.)

Jérôme Tozé
À Albert gandonou

Bien reçu, professeur

Kodjo kévin DAVI
Le 28 août 2015 19:3
À Albert gandonou

Merci beaucoup camarade Albert pour l’information, vous comprenez avec moi que c’est le seul parti politique fiable aujourd’hui, ce pourquoi nous devons nous battre à ces cotés !

Albert Gandonou
Ce 1er sept. 2015
à Kodjo Kévin DAVI

Merci, cher Kodjo Kévin, pour cette réaction militante. Que Dieu nous aide à triompher !
Bien amicalement.

From : Togbenou Evelyne Myriam
To : gandalert@yahoo.fr  ; CPCM  ;
Subject : Re : Tr : Fw : DECLARATION DU PCB
Sent : Sat, Aug 22, 2015 8:58:22 AM

(…)J’ai lu la dernière déclaration du PCB et je dois reconnaître que ce qui se passe dans le pays est bien grave.
Je me demande ce que nous allons devenir... Que Dieu nous aide à trouver une solution et à éviter le pire pour notre pays !

Albert Gandonou
Le 24 août 2015
à Togbenou Evelyne Myriam

Notre pays, c’est vrai, est en grand danger. Que le Seigneur nous éclaire pour trouver à temps les voies de son salut.

Le Jeudi 27 août 2015 12h30, Albert gandonou a écrit :

Chers amis de CPCM,
J’ai mis en ligne sur notre site, ce 21 août 2015, la déclaration du Parti Communiste du Bénin (PCB) sur la situation nationale qui est celle du Bénin en ce moment. Je n’ai pas pu informer les amis de cette mise en ligne devant partir assez précipitamment pour Sichem au Togo en vue de mettre la dernière main, avec d’autres, aux documents du colloque prévu pour janvier prochain. J’ai la surprise, à mon retour, de constater ce jour que 1068 personnes sont déjà allées lire cette page sur le site. 1068 en en cinq jours !!! Cela ne nous était jamais encore arrivé. C’est dire que la situation au Bénin est devenue vraiment préoccupante. Que Dieu nous aide à aller vers cette généreuse issue proposée par le PCB qui est avec CPCM et d’autres organisations membre de la Convention Patriotique des Forces de Gauche (CPFG).
Bien à chacun de vous.
Albert

De : Magloire YANSUNNU
À : Albert gandonou  ; CPCM
Cc : Albert Gandonou <albert.gandonou@cpcm-benin.org>
Envoyé le : Jeudi 27 août 2015 19h13
Objet : re : Surprise désagréable

Cher Albert

Je reçois coup sur coup de ta part, deux courriers qui constituent pour moi des surprises désagréables . Il s’agit de la déclaration du P."c".B
sur la situation nationale et ton propre commentaire sur l’accroissement de tes lecteurs à la publication de cette feuille de choux proclamant
la conversion ouverte de ce parti au réformisme. Les rumeurs circulaient déjà sur une imminente autocritique sur sa non participation au marché de dupes que fut la conférence nationale et sur son refus d’acceptation d’un poste ministériel dans le gouvernement Soglo. Ces attitudes exécrables seraient la faute au courant "ultragauche" incarné par Magloire Yansunnu et sous l’influence de laquelle serait tombé Pascal Fantodji.
Le revirement du P."c".B. a pour objectif de préparer ses militants et les masses qui lui avaient prêté quelque vertu d’indépendance, à accepter un ou deux strapontins que la bourgeoisie compradore, en l’occurence Patrice Talon , lui avait proposé pour service rendu. Je constate que cette déchéance supplémentaire te réjouit et que tu t’en fait le propagandiste. es ce là, la vocation du C.P.C.M.? Devenir le fourrier d’un communisme dégénéré et désespérant que la jeunesse actuelle ne soit pas héroïque à l’immage de celle des années 70 ?
J’ai tenu t’envoyer ce courriel rapide en attendant que le Parti Communiste Marxiste - Léniniste du Benin( P.C.M.L.B.) réponde à cette capitulation totale de retraités du communisme que vous présentez tous et que vous voulez présentez comme une nouveauté.
Salut à toi, ex camarade !!!
Excuse pour les fautes gramatcales ou d’orthographes éventuelles.

Vignondé Jean-Norbert
Août 27 à 9h38 PM
À Albert gandonou

Bonjour Berto,
(...)
Mais ce n’est pas ce qui m’amène, pas même le torchon en feu entre toi
et Magloire.
(...)

Albert gandonou
Le 29 août 2015 à 8h29 PM
À Magloire YANSUNNU, CPCM
Cc Albert Gandonou

Cher Magloire,

Je lis seulement ce soir ta réaction à mon dernier message aux amis de CPCM dont tu fais partie. J’espère que tu ne vis pas pour la destruction du PCB. Je me souviens que lors des élections législatives de 1999, tu as placardé des affiches portant le mot d’ordre suivant : « Pas une voix pour le PCB » ! Là tu me parles de rumeurs indiquant que Talon qui n’est pas encore Président aurait promis des strapontins au PCB pour service rendu ; or le PCB dit que Talon et Yayi c’est la même chose. Si mes souvenirs sont bons, toi tu avais appelé à voter pour YAYI BONI en 2006 alors que le PCB déclarait qu’il n’y aurait rien de bon à attendre de ce monsieur ; tu disais que YAYI était mieux que HOUNGBEDJI qui représentait le fascisme. Tu n’as jamais fait ton autocritique par rapport à cela contrairement à beaucoup d’autres qui admettent aujourd’hui qu’ils se sont trompés. Lors du vote qui a empêché YAYI BONI de se saisir de l’Assemblée Nationale comme tremplin pour un troisième mandat à travers son poulain Komi KOUTCHE, on ne t’a pas entendu. C’est peut-être la victoire du fasciste Houngbédji contre le démocrate YAYI BONI ! En réalité, ta logique m’échappe complètement. Il est vrai que, pour le réformiste et le « chrétien militant » que je suis, il est difficile de comprendre la logique ultra-révolutionnaire qui est la tienne. Quant à ta soi-disant influence sur Pascal Fantodji, tu ne penses pas que tu te surestimes un peu trop ?

Au demeurant, la surprise désagréable pour toi – mais qui reste jubilatoire pour moi - s’amplifie. Je viens de l’apprendre de son directeur de publication, M. Vincent Foly : sur le site du quotidien « La Nouvelle Tribune », ce n’est pas mille visiteurs en cinq jours qui ont lu cette déclaration du PCB, mais Cinq mille en une seule journée !!!!

Voilà les réflexions que m’inspire ta lettre, cher ex-camarade et toujours ami.

Bien à toi, très amicalement
Albert

Gustave Sanvee
• août 27 à 3h43 PM
À Albert gandonou
Salut Albert
Je ne fais pas partie des 1068 lecteurs mais tu me l’as envoyé. Je me suis retenu de te dire simplement, qu’après lecture, je reprendrai bien tout l’article pour le plaquer sur la situation au Togo. Le combat continue. Du courage.
Abbé Gustave

Akpossou Adolphe
Août 27 à 6h42 PM
À Albert Gandonou

Bonjour M. GANDONOU, comment vous portez vous ? Bien j’espère. Toutes les amitiés des Etudiants de la Sociologie-Anthropologie 3e année d’Adjarra pour tout ce que vous faites pour la Nation Béninoise.

A. Gandonou
ce 1er sept 2015
à Akpossou Adolphe

Cher Adolphe,
Merci de ce message sympathique qui me touche vraiment. Je te souhaite ainsi qu’à tes camarades de promotion beaucoup de santé, beaucoup de courage et beaucoup de succès. Je garde en mon cœur un précieux souvenir de chacun de vous. Dieu vous bénisse et vous garde !
Bien cordialement.

From : toutche paulin
To : Albert gandonou  ;
Subject : Re : Surprise désagréable
Sent : Sun, Aug 30, 2015 5:40:13 PM

Mon cher Gandalert,
Merci beaucoup pour le partage. Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas ! On peut être "ultra révolutionnaire" à vingt ans, jusqu’à la quarantaine bien avancée. Mais, si à la cinquantaine, on reste rivé à "l’ultra révolution", on devient un problème pour la société...L’évolution raisonnable et méthodologique est une donnée essentielle de la vie sociale. Comme on le sait, la science n’est science que si elle est "falsifiable", c’est-à-dire qu’on peut infirmer une théorie pour avancer. Bref, je ne veux pas être long. Je voudrais juste conclure en disant que j’ai lu avec plaisir la déclaration du PCB et beaucoup apprécié ton message à M. Yansunnu. Take care ! A plus tard.
Paulus.

Albert gandonou
août 31 2015 à 6h25 AM
À toutche paulin

Merci, cher Paulin, de ce signe d’amicale proximité que tu m’adresses et que je reçois de si bon matin. Tu vas bien, j’espère.
Excellente semaine.
Bien à toi.
Albert

De : "Magloire YANSUNNU"
A : "Albert gandonou" , "CPCM"
Objet : Re : Surprise désagréable

Sacré Albert !!!
je te retrouve ici avec toute ton honêteté, ta naîveté et tes contradictions de chrétien à la poursuite d’un rêve impossible, celui de faire la révolution sociale sans le communisme révolutionnaire, c’est à dire sans la classe ouvrière avec son idéologie qui se veut libératrice de toutes les classes et couches opprimées de l’humanité, bref sans le Bolchevisme quie tu traite d’ Ultrarévolutionnaire. Tu vas jusqu’à penser que je me suirestime en prêtant à tes amis la volonté de me faire porter la responsabilité du rejet de la conférence natioinale et du pôste ministériel offert par Soglo par influence néfaste sur Pascal Fantodji.
> Je découvre ainsi que tu ne connais pas l’histoire du mouvement communiste au Bénin depuis les années 1970 et précisément celle de la ligne idéologique du P.C.B. jusqu’en 1997. Comme beaucoup de militants, tu ne connais que les historiette frelatées du P"c"B.
> Quant à mon influence néfaste sur Pascal Fantodji, soit dit en passant, je ne me l’attribue pas comme tu sembles le dire car, de mon point de vue, elle ne peut évidemment qu’être bénéfique. J’attribue clairement cette analyse à tes amis du P."c"B. qui n’ont pas encore le courage de remettre publiquement en cause Pascal Fantodji. D’un point de vue purement Pour dire Formel, c’est à eux que tu devrais reprocher cette surestimation de ma modeste personne et non à moi. Je ne comprends pas de ta part cette inversion des rôles. J’aurais mieux compris que tu doute qu’une telle pensée aient éffleurée leur cervelle.
> Pour parler franchement et sans fausse modestie, l’histoire du mouvement communiste au Benin dans les années 70 est caractérisée par deux tendances essentielles : la tendance Révisionniste pro- soviétique, majoritaire, à laquelle ont appartenu Pascal Fantodji, Phillippe Noudjenoumè et consort dont le représentant typique est Fidel Quenum, bien connu à ce titre par les révolutionnaires africains et internationnaux. et la tendance révolutrionnaire , anti - révisionniste, pro-chinoise et pro albanaise , minoritaire, dont le représentant typique au Benin est Magloire Yansunnu. Ces deux tendances se sont combattus violemment et ouvertement à l’avennement du G.M.R. et du P.R.P.B. et s’est terminée par la victoire des communistes révolutionnaires. Le basculement dans le camp révolutionnaire des Gilbert Kouessi, Phillippe Noudjenoumè et Pascal Fantodji et autres ont contribué et accéléré la défaite du camp révisionniste. C’est au cours de ces batailles que sont nés l’U.C.D et , plus tard le P.C.D.
> C’est dire que le P.C.D. est né , après autocritique ( La Flamme N°1), de la lutte idéologique et organisationnelle menée à l’internationale par les parti communistes Chinois et Albanais, en Afrique par les communistes Camerounais, Gabonais, Centrafricains,Ivoiriens dans les organioçsations d’étudiants africains notamment la F.E.A.N.F.) dont Fidel Qenum était le Président et Alpha Condé (actuel Président de la Guinée Conakry) était l’idéologue, au niveau du Benin, par l’organisation des révolutionnaires que dirigeait Magloire Yansunnu.
> C’est pourquoi, la ligne du P.C.D. et du P.C.B. jusqu’en 1997 est restée une ligne de fermeté idéologique.
> Les représentants des deux lignes opposées, devenues plutard des courants, sont connus au plan national et international comme étant Magloire Yansunnu et Fidel Quenum. Entre les deux,flottent une kyrielle de tendances qui basculent d’un côté ou de l’autre ,selon les rapports de force et l’état de la situation du mouvement révolutionnaire dans le pays.
>
> Aussi longtemps que la révolution n’aura triomphé au Benin , son histoire , comme celle du communisme dans ce pays, sera tributaire de cette lutte entre la ligne révolutionnaire et la ligne révisionniste, réformiste.
> A supposé que tu n’as jamais entendu parler de cette histoire souterrainne du P.C.B., tu as sans doute constaté que les reproches qui me sont adressés dans les écrits du P."c".B. sont entre autres, la surestimation de ma personne ou le fait d’avoir été "un maoiste des années 70", "membre d’un groupe d’étudiants africains appelés ULTRAGAUCHE’, qui n’a pas participé à la lutte idéologique au sein du Parti ni subi l’épure qui s’en suit etc...
> Tu aurais dû te demander pourquoi tant d’insistance sur un homme qui n’a joué aucun rôle dans la création de l’U.C.D. ni du P.C.D.? Pourquoi tant de prévention contre la surestimation de sa personne alors qu’il ne joue aucun rôple de premier plan au sein du P.C.B. et ne revendique aucun fait d’arme dans la création du parti auquel il n’a adhéré qu’en 1977 ? et surtout tu devrais te demander pourquoi tant d’influence, tant d’indépendance de la pensée chez cet homme qui n’est qu’un modeste membre du comité central, même pas chef du comité d’organisation de sa région qui est à 30 km de son domicile tandisque d’autres dirigent les leurs à 500 voir 700 kms de distance ?
> Lorsque tu auras des réponses à ces questions , alors tu comprendras pourquoi, je me contentais du rôle auto proclamé de "Gardien du Temple". ce qui enrageait plus d’un membre du B.P. qui se sont senti libérés par ma démission du P.C.B.
> je n’ai pas répondu à toutes tes questions , loin s’en faut. J’ai pris la pljus importante à mes yeux, l’histoire du communisme au Benin à partir des années 70 et le rôle qu’y a joué tout un chacun des protagonistes.
> Pour t’en convaincre, textes à l’appui, je te renvoie aux documents de l’époque réflètant les positions de chaque groupe. Ils se trouvent sur
> le site www.combatcommuniste.com
> Je te répondrai, dès demain sur tes autres préoccupations :les prises de position de mon parti, Houngbedji, assemblée nationale,ton réformisme proclamé etc..
.

De : ZINKPE EMMANUEL
À : Albert gandonou  ; Magloire YANSUNNU  ; CPCM
Cc : Albert Gandonou <albert.gandonou@cpcm-benin.org>
Envoyé le : Mardi 1 septembre 2015 15h37
Objet : Re : Surprise désagréable

Maintenant que la passe d’armes est faite et que le Berger a répondu à la Bergère, svp il est tant d’arrêter ces tirs par internet interposé, qui ne font pas avancer la démocratie, ni le Bénin ! Retrouvez- vous et discutez, car c’est de la discussion que jaillit la lumière, vu votre parcours respectif ! Au demeurant, que gagne le paysan de Houègbo ou de Tchoumi Tchoumi dans ce débat ? Ce n’est qu’un modeste conseil, parce que je n’ai pas de leçon à donner à des Papy !
Bonne journée

Colonel Emmanuel ZINKPE
Expert en Douanes et Fiscalité
Customs and Tax Expert
04BP600,COTONOU.Bénin
Tél.(229)21 313579/91-Fax :(229)21313652-Dom :(229)21360331
Cell :(229)95067500/97098440-Emai : ezi@corridor-sida.org / zinkpeemmanuel@yahoo.fr
Web :www.corridor-sida.org/www.corridor-aids.org

Albert gandonou
Le mardi 1er sept 2015 à 5h58 PM
À ZINKPE EMMANUEL

Message bien reçu. Merci, cher Emmanuel.
Bien à toi.
Albert

De : Nadine
À : gandalert@yahoo.fr
Envoyé le : Lundi 31 août 2015 21h21
Objet : Grande surprise

Bonsoir M. Gandonou,

C’est l’expression d’une surprise inhabituelle qui me fait écrire ce message. Le déferlement verbal entre M. Yansunou et vous m’est incompréhensible. À moins d’être un simple divertissement ou des plaisanteries d’anciens camarades de lutte, je ne vous reconnais pas vraiment dans une bataille verbale sérieuse et "médiatique" sur internet. Je vous sais assez circonspect pour entretenir une "diatribe". Merci de votre attention. Agréable soirée.

Albert Gandonou
Le 1er sept. 2015 à 6h00 PM
À Nadine

Message bien reçu. Merci, chère Carole.
Bon après-midi.

Magloire YANSUNNU

1er sept. 2015 à 11h43 AM
À Albert gandonou, CPCM
Cc Albert Gandonou

Sacré Albert 2
Je poursuis ici par les réponses aux questions que tu m’as posées. Si tu as compris que les errements actuels du P."c"B. ne sont pas fortuites (et il n’est pas étonnant que Fidèle Quenum soit le principal propagateur la ligne réformiste affirmée et de collaboration de classe), tu auras compris que , pendant 20 ans , tu as travailllé à la révolution avec la pureté de la ligne bolchévique que tu traite aujourdhui d’ultra révolutionnaire. Car elle n’est pas propre à ma personne. c’est celle du Grand Lénine, celle de Staline et en fin celle des partis communistes qui ont suivis les Partis Communistes Chinois et Albanais , à la Conférence des 81 partis communistes et ouvriers de 1960. Tu as pu constater que les partisans de cette ligne de Communistes pour changer le monde ont travaillé en harmonie avec vous, Chrétiens pour changer le monde, comme leurs homologues travaillent en Amérique Latine avec les partisans de la Théologie de la libération.
Voyons maintenant les questions posées ;
Surprise désagréable : Il existe, à ton niveau, un malentendu sur le sens de mon désagrément que tu as cru provenir du nombre, somme toute confidentiel, de tes visiteurs 1.000 à 5.000). Un visiteur n’est pas forcément un militant. Mon désagrément provient de ladotion par toi de ce nouveau procédé de fumiste en mal de popularité, inauguré par Phillippe Noudjenoiume qui consiste, après une émission,souvent piètre, à se ménager un nouveau temps d’antenne pour remercier les 1.000 auditeurs qui lui auraient envoyé,en seul jour sur son portable, 1.000 sms de felicitations !!! sans saturation !!!
Vivre pour la destruction du P.C.B. ? Mais voici 47 ans que je lutte contre l’opportunisme au sein du mouvement révolutionnaire, 45 ans contre le révisionnisme Kroutchévien, incarné au Bénin par Fidèle Quenum. Je ne vais pas m’arrêtzer ern si bon chemin alors qu’il est dénoncé de toute part dans le mouvement communiste ! et puis quel est ce procédé digne des méthoders sordides du P"c"B. qui consitent à m’attribuer personnellement les actes et positions du P.C.M.L.B.? serais tu atteinr par cette maladie qui nie l’existence de ce parti désormais incontournable sur l’échiquier béninois ? aurais je un don d’ubiquité pour distribuer, en 1999, sur toute l’étendue du territoire national, le mot d’ordre révolutionnaire : " Pas une voix pour le P"c"B," ? Pourquoi poses tu le problème des divergences idéologiques entre le P"c"B et le P.C.M.L.B. en termes d’ropposition entrze len P"c"B. et Magloire Yansunnu à la manière , peu objective, de Phillippe Noudjènoumè ? Si je ne pûis te reprocher ton réformisme affiché ni ton militantisme chrétien ( l’arbre tombe du côté où il penche), je ne puis accepter l’absence d’objectivité que tu affiche car il fait souvent basculer les chrétiens sincères du côté des puissants de ce monde, c’est à dire des exploiteurs et de leurs alliés. Je ne le souhaite n à toi ni à tes amis du CPCM.
Je concluecette partie en te rappellant que dès l’appel de l’O.C.M.L.B., préfiguration du P.C.M.L.B., le premier objectif affiché a été la destruction idéologique, politique et organisationnelle du P"c"B en tant que porteuse du virus du révisionnisme krouttchévien au sein du mouvement communiste au Benin. Aucune révolution conséquente ne pêut être envisagée sans la dénonciation de sa politique de collaboration de classe et ce , à travers les hommes, les structures et les plans même s’ils les portent en germes. Cette mission est accomplie pour l’essentiel. même la bourgeoisie politico bureaucratique et compradore ne la considère plus comme révolutionnaire. Il reste à l’achever et ton soutien à sa ligne réfpormiste ni pourra rien.
Quid de l’autocritique que tu réclame de moi en raison de celle faite par d’autres anciens soutiens de Yayi Boni ?
Tu semble avoir tout oublié de ce que tu as appris lors de ton passage dans nos rangs. Les positions d’un parti communiste conséquent ne se prennent pas en fonctionn de la position des autres classes ni des effets de modes mais en fonction des intérêts du peuple et sur la base du marxiste - Léniniste. A l’aide de ces critères et de ce guide pour l’action, le PCMLB a conclu que l’impérialisme français a épûisé ses équipes de rechange se relayant depuis la conférence nationale. Il lui faut une équipe moins répressive et moins grossière dans l’exploitation du peuple. Aucune des anciennes équipes n’était à la hauteur des nouvelles sommations nécéssitées également par les rivalités inter impérialistes. Ils terouvèrent cet homme en Yayi Boni. Du côté du peuple , le mouvement révolutionnaire était sérieusement affaibli par le passage, avec armes et bagages des dirigeant fatigués du P.C.B. du côté de l’aile la plus réactionnaire de la bourgeoisie politico bureaucratique et compradore, aggravant ainsi le reflux existant.
Un répit étaiot nécéssaire pour la survie du mouvement révolutionnaire au bord de l’extinction. Le PCMLB trouva son salut et celui du mouvement révolutionaire dans la division de ses ennemis. Il ne considéra pas tous ses ennemis comme une masse informe de réactionnaires. Il rechercha les différences qui les opposaient et mis l’accent sur les plus progressifs, les moins répressifs d’entre eux et cétait le clan de Yayi Boni qu’il désigna comme "le moindre mal" pour le peuple et pour les révolutionnaires. Grace à cette tactique, le Parti échappa à la répression, se renforça et devint une force avec laquelle, il faut compter. Aucune alliance n’a été conclu avec les FCBE, parti de Yayi Boni. Aucun militant du P.C.M.LB. n’a été nommé à un poste politique, aucune subvention ne nous a été octroyée même souterrainement. Aucun autre Parti du Bénin, et pas surtout le P."c"B. ne peut affirmer la même chose. Notre pôsition n’a pas varié sur ce point jusqu’à ce jour. Je comprend pas l’évocation d’une autocritique parce des scandaleqs de corruption aurait terni le règne de Yayi Boni. Est - ce à dire que tu accorde des possibilités de vertus aux gouvernements formés par les divers clans de la bourgeoisie politico bureauicrfatique ? Moi non. C’est pourquoi mon parti et moi appelons à les renverser sans distinction. C’est pourquoi nous considérons comme traitrises les alliances passées entre le P."c."B. et l’un quelconque d’entre eux ; et à fortiori des alliances de combat comme le F.D.D. ou les coalitions en vue de manifestations ou de guerres civiles réactionnaires.
Sur les élections à l’Assemblée Nationale.
La victoire d’1 voix de Houngbédji sur Komi Kountché, semble pour toi un évennement progressiste, ou en trout cas à saluer .
Il ne te viens pas à l’idée qu’il s’agit d’une victoire de l’argent, et de la corruption, bref de l’absence de moralité qui devrait donner de la nausée au chrétien que tu es. Tu magnifie une les moeurs sans foi ni loi d’une classe totalement discrétée. Tes amis du P"c"B ; malgré leur fil à la patte, déplorent cet état de fait. Je te signale qu’eux comme ton"démocra"e Houngbedji n’étaient prêt à accepter d’être battus à l’assemblée et surtout par une seule voix et se préparaient à une insurrection réactrionnaire de plus. De tels évennement peuvent ils me laisser silencieux parce que écrasé par la victoire peu glorieuse de Houngbedji ?
Quant à son engagement fasciste dont tu doute aujourdhui en raison de tes nouvelles alliances, tu en avais partagé la conviction avec moi et les autres en 1996. au P"c"B le revirement n’a commencé qu’ 2010. j’ignore quand est - ce que tu as changé d’avis.
Vos renoncements n’y changeront rien puisque lui - même n’a jamais caché son appartenance, jadis au parti d’Emile Derlin Zinsou ni n’a regretté jusqu’à ce jour cet engagement dont tu tente de le sortir de force.
A propos de rumeurs. tu pars du postulat que Talon Patrice n’étant pas encore Présdent de la république, il n’a pas pu promettre un ou deux postes ministériels au P"c"B. Je croirais en ta naiveté feinte, si tu vivais à létranger ou dans une bulle. Tu semble passer sous silence l’allégorie de la télécomande citée par son obligé , Adrien houngbedji. Je te laisse sur ce point végéter dans ton refud de voir l’évidence et, surtout la cupidité et l’obsession de postes ministériels qui tenailles les dirigeants du P."c"B.
Je cloture mon propos en revenant un pêu plus sur la dernière cause de mon désagrément.
Ce qui distingue le révolutionnaire du révisionniste ou du réformiste, ce n’est pas tant l’analyse qu’il fait de la situation politique que des solution qu’il propose.
La situation politique décrite par la déclaration du 15/08/2015 c..c. du P"c"B. , postule au changement de l’état actuel des choses et leur remplacement brutal par un nouveau mode de gouvernement des hommes, c’est à dire la Révolution Nationale Démocratique et Populaire. C’est la solution que propose le P.C.M.L.B. avec la mise sur pied immédiate d’un front Uni Anti - Impérialiste.
Les opportuniste du P"c"B. tentent de détourner les masses de la révolution en proposant " Une Grande Assise Nationale, afin de refonder les bases du pays pour lui permettre de prendre un nouveau départ" une conférence national bis .
Cette proposition n’est pas nouvelle puisqu’elle constitue une des principales revandications des diverses fractions de la bourgeoisie bureaucratique et compradore et de leurs alliés petit - bourgeois. un second souffle pour le marché de dupes !!!
Les peuples veulent la Révolution, l’opportuniste préconise des chemins de traverses, des étapes intermédiaires qui les éloigneraient de celle - ci.
Que les amis du CPCM s’improvisent propagandistes d’une solution si contre - révolutionnaire, voilà la surprise désagréable que m’faite mon ami Albert.

D Kro
Le 1er sept. 2015
À Magloire YANSUNNU
Albert gandonou
CPCM
Cc Albert Gandonou

Bonjour,
Je m’étais promis quand deux éléphants font semblant de piétiner le gazon de ne jamais être leur fourmi...Mais cette désagréable surprise 2 de maître Yansunu à mon réveil a eu le don de me sortir de ma léthargie.

J’invite ceux qui écrivent ici à nous faire l’effort d’une petite relecture qui nous éviterait de fortes migraines le matin au réveil quand nous devons ingurgiter leur sérénade de mauvais goût !

Franchement sans être bolchevique ou stalinienne, encore moins Leniniste, je ne me permettrai jamais l’outrecuidance d’aborder le fond de vos courriers.

Cependant j’ose croire que ce forum ne s’est pas substitué en un ring de règlement de vos comptes fortuits et gratuits.

Qu’un courrier se fasse avec quelques coquilles ça passe, mais quand à chaque ligne c’est l’enfer sur terre, on en vient même à ne plus pardonner l’évidente précipitation dans laquelle on a réalisé son édition.

Toutefois que des militants de vos trempes et qualités, qui aient été à l’origine de tant de choses dans notre pays restent en marge de l’essentiel je me pose des questions !

Prenez quelques centimètres en mettant de la hauteur dans vos écrits et sortez de vos frustrations latentes...leurs aigreurs n’honorent en rien votre personne !
Je passais coe une anonyme agacée !

Amegan Chiquian
Le 2 sept. 2015
À ZINKPE EMMANUEL
Albert gandonou , Magloire YANSUNNU, CPCM
Cc Albert Gandonou

Agacée je le suis aussi.... mais je me suis gardée de réagir car convaincue, tel que je connais Mr GANDONOU, qu’il ne répondrait plus aux messages de MR YASUNNU.je voudrais juste remercier le colonel ZINPKE pour son intervention et nous inviter (Chrétiens pour changer le Monde) à faire le deuil de nos rancœurs, échecs ou contradictions et à penser ensemble à contribuer au développement durable de ce pays.
Merci à tous !

Albert gandonou
Le 2 sept. 2015
À Amegan Chiquian

Bonsoir, Chiquian. Te voilà forcée de sortir du bois... C’est toujours un plaisir pour moi de recevoir un signe de toi. Ton message est déjà mis en ligne sur le forum que je viens de créer. Tu as raison : je n’ai plus rien à dire.
(...)
Albert

Forum
Répondre à cet article
Forum spécial sur la déclaration du PCB en date d’août 2015 sur la situation nationale au Bénin
L’administrateur - le 10 septembre 2015

De Monsieur Ali Houdou, responsable du Parti Socialiste du Bénin

Au niveau du Parti Socialiste du Bénin et de la Fondation Matheu Kérékou pour la Paix ,l’Unité et la Paix,Nous avons ,depuis le 1er Février 2013 ,avec le Président Kérékou, proposé au Peuple Béninois la tenue d’un Séminaire National sur la Nécessité de faire du prochain quinquénat un quinquénat de transition fondé sur l’esprit du consensus né au cours de L’historique Conférence Nationale de Février 1990.Il ne s’agit plus de pleurnicher sur le sort déplorable qui est fait à notre Peuple mais d’œuvrer résolument pour un nouveau départ.

Houdou ali

Forum spécial sur la déclaration du PCB en date d’août 2015 sur la situation nationale au Bénin
L’administrateur - le 9 septembre 2015

Réponse à Magloire YANSUNNU à propose du mouvement CPCM.

C’est avec un étonnement réel que j’ai lu tes diverses lettres adressées à Albert GANDONOU.

Je me focalise pour le moment sur la première de tes réponses. Il s’agit de celle dans laquelle tu parles de CPCM et surtout de ce bout de phrase que je cite : « ….. Est-ce là la vocation de CPCM ? Devenir le fourrier d’un communisme dégénéré et désespérant pour (ajouté par moi) que la jeunesse actuelle ne soit pas héroïque à l’image de celle des années 70 ? ». Ici je me suis senti interpellé. Et c’est le pourquoi de ma réponse.

Je suis membre de CPCM depuis pas mal d’années quand même. A ma connaissance, CPCM est une structure philosophique, spiritualiste, non sectaire parce que ouvert à tous les courants de pensée et à toutes les religions. Personnellement je suis membre de CPCM avec d’autres camarades du Comité des adeptes VODOUN de CPCM. Périodiquement lors de nos café-rencontres nous invitons les dignitaires des diverses religions à venir nous instruire sur le fondement, les valeurs et les objectifs de leurs cultes parce que, pour nous, il n’y’a pas de bonne et de mauvaise religion. Toutes les religions se valent malgré les prétentions de certaines de vouloir éradiquer d’autres dont surtout notre religion nationale qu’est la religion VODOUN.

Je ne te ferai pas l’affront car je sais que tu connais très bien les relations qu’il y’a entre le Cultuel et le Culturel. En bon érudit tu sais très bien que le mot religion vient du verbe latin « RELIGARE » qui dans le français moderne signifie relier. Dans ces conditions je pense que tu connais parfaitement bien les liens qu’il y’a entre notre culture et la religion VODOUN, et que tu sais très bien que l’on ne peut s’émanciper dans la culture et dans la langue de l’autre et que la domination occidentale nous a éloignés de nous-mêmes, de notre culture et de notre culte surtout nous les AKOWE c’est-à-dire les intellectuels modernistes et en a fait des « PEAUX NOIRES MASQUES BLANCS » (Frantz FANON) qui ont honte de nos traditions, de nos mœurs et de nos coutumes, traitant notre religion de satanique, creusant ainsi davantage le fossé entre l’élite moderniste que nous sommes et l’élite traditionnelle communautaire gardienne du temple. C’est ici que le CPCM joue un rôle très important dans l’éveil, la conscientisation de la jeunesse face au rôle néfaste de cette acculturation et de notre formatage par la traite négrière, la colonisation et de nos jours la néo colonisation et ce depuis notre sortie catastrophique de l’Egypte pharaonique en prônant le retour à nos valeurs endogènes bref il s’agit de la réappropriation de notre Pensée, la Pensée négro africaine que les autres nous dénient.

Le discours de Sarkozy à Dakar et l’incapacité du Président Abdoulaye WADE, intellectuel moderniste négro africain de haut niveau, lui le double agrégé des universités françaises, agrégé de droit et agrégé d’économie, à donner la réplique appropriée à cette humiliation est très éloquente. Tout ce travail de CPCM a pour objectif d’amener la jeunesse à rompre avec le mimétisme « dégénéré et désespérant » de l’autre et qu’elle soit plus héroïque que la jeunesse des années 70 parce qu’elle aurait gagné un plus qui est de se renforcer et de lutter en étant davantage à l’intérieur de sa propre culture. Bref il s’agit pour CPCM de promouvoir le développement d’un Patriotisme qui prenne appui dans les réalités endogènes et notre culture. En vieux militant tu sais mieux que quiconque le rôle du PATRIOTISME dans le développement d’un pays et tu sais aussi la place qui lui est faite chez nous de nos jours. Nos cafés rencontres, nos colloques, nos publications, nos sorties et surtout le livre du Pr GANDONOU Albert intitulé « COMMENT JE SUIS REDEVENU AFRICAIN » tout comme la façon dont Nelson MANDELA a été enterré lorsqu’il mourut nous rendent plus de services que les 1000 ou 10.000 discours que nous faisons sur la révolution bolchévique et autres. Il faut que les militants négro-africains apprennent à être comme un poisson dans leur milieu culturel afin d’être crédibles, d’être écoutés et de se positionner en leaders.

Ce travail nous le faisons avec nos maigres ressources et nous serions très contents si certains peuvent nous aider. Ce travail est tellement important qu’il est déjà l’objet de plagiat de la part de qui tu sais pour leur propre promotion personnelle.

CPCM est une organisation de masse traversée par plusieurs courants philosophiques et religieux. Elle doit être indépendante vis-à-vis de qui que ce soit et il nous revient surtout à nous militants de respecter cela. Chaque tendance peut bien diffuser son message par le canal de CPCM pourvu que elle respecte la nature de l’organisation et ne la déstructure pas, ne la détruise pas, ne l’affaiblisse pas. Bien au contraire de telles actions doivent concourir au renforcement de CPCM par la promotion de débats structurants qui revigorent le cadre de masse qu’est CPCM. Et il faut insister là-dessus, CPCM n’est pas un parti politique, n’est pas un syndicat et encore moins une organisation de masse d’un quelconque parti politique fut ce le PCB dont des membres influents animent ce cadre avec des militants d’autres partis. Et c’est tant mieux. Bien au contraire ils ont le devoir de préserver par tous les moyens la nature de CPCM et son indépendance parce que tous les militants de CPCM ne sont pas des communistes, ne sont pas des chrétiens ce malgré la dénomination du mouvement, ne sont pas des musulmans, ne sont pas des adeptes du VODOUN …. C’est cet ensemble qui fait CPCM et sa richesse.

C’est pourquoi, mon cher ami, ce débat que tu introduis n’a pas sa raison d’être ici ; et ce qui est fort dommage, c’est que cela s’apparente à un règlement de compte qui à mon avis peut et doit se vider ailleurs dans un autre cadre si cela est vraiment nécessaire et utile.
Dommage pour notre chère patrie le Bénin mais nous devons avancer.

Alors je te dis merci et salut à toi camarade YANSUNNU.

Armand ELISHA



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.15