Compte rendu du café rencontre du samedi 26 octobre 2013
Article mis en ligne le 26 novembre 2013
dernière modification le 30 novembre 2013

par L’administrateur
Imprimer logo imprimer

Le premier café-rencontres qui marque la reprise des activités du mouvement "Chrétiens pour changer le monde" (CPCM) a bien eu lieu le samedi 26 octobre 2013, à l’Institut Universitaire du Bénin (IUB) à Aïdjèdo, à Cotonou, au Bénin.

Nous étions au nombre de dix-neuf (19) participants, parmi lesquels plusieurs nouveaux venus à qui CPCM a été présenté : ni Eglise ni parti politique en gestation. Mais, autour de la Personne de Jésus-Christ, un cercle de réflexion philosophique et de recherche spirituelle. Réunions mensuelles, colloques internationaux, tables rondes et d’autres manifestations. Notre thème de prédilection : la MISÉRICORDE (pardon et partage). Voir notre logo : le retour du fils prodigue. Mais pas du tout évident à vivre !

JPEG - 83.3 ko

L’avènement du Pape François a été accueilli ainsi que sa vision du christianisme : « Ni idéologie, ni moralisme » et qui sera notre thème général cette année académique.

JPEG - 70.3 ko

La devise du Pape a été méditée : miserando atque eligendo : par miséricorde et par élection. De même que son désormais célèbre « Priez pour moi ». Il refuse de loger isolé dans l’appartement papal et il mange toujours en communauté. Cf. Jean-Paul 1er de regrettée mémoire. Mais tout seul, il ne peut rien pour renouveler la face de l’Église et de la terre. Cf. l’Église catholique au Bénin : schisme de Banamé. C’est tous ceux qui vibrent avec le nouveau Pape qui doivent se joindre à lui, où qu’ils soient, pour une nouvelle évangélisation.

JPEG - 66.3 ko

Ensemble nous avons étudié comment, dans ce contexte, l’excellent livre JÉSUS Approche historique du Père José Antonio Pagola (Cerf, 2012) pourrait nourrir nos réflexions.

Des infos diverses ont été partagées :

- CPCM est membre depuis quelque temps de la Convention Patriotique des Forces de Gauche (CPFG) au Bénin.

JPEG - 62.2 ko

Participation remarquée à la conférence publique de CPFG le 9/10/2013 au CODIAM à Cotonou : « Jésus, en son temps, était-il un homme de gauche ou de droite ? », a demandé Albert aux cent cinquante (150) personnes réunies. Et la réponse a fusé à l’unanimité : « De gauche !!! ». La conférence a porté sur la constitution du Bénin et les manœuvres frauduleuses et inopportunes du pouvoir de la modifier. Le texte de cette conférence est disponible à 1000f CFA.

- Messages reçus : Antoine Dzamah, Moïse Chabi, Patrick Dady, Martine Roger-Machart, Christian Pryen, Danielle Mérian, et d’autres. Leurs messages sont mis en ligne sur le site de CPCM : http://cpcm-benin.org/ecrire/?exec=articles&id_article=133
- Présentation des trois banderoles de CPCM déployées tout autour de la salle.

JPEG - 57.8 ko

Retombées du café rencontre

1) Un journaliste du quotidien « Adjinakou », Marc Gbaguidi, vieux sympathisant de CPCM, était présent au café. Il a publié le 29 octobre 2013 un compte-rendu de la rencontre dans les colonnes de son journal sous le titre : « Rentrée académique du mouvement " Chrétiens pour changer le monde " Un regard posé sur la vision du pape François ». Ce compte-rendu a été immédiatement relayé en ligne par Jolomé, le journal des journaux de la presse écrite au Bénin. C’est à l’adresse ci-après : http://www.jolome.com/dir/article.php?i=86511&t=direct

2) Le Professeur de sociologie, Raymond Assogba, de l’Université publique d’Abomey-Calavi (UAC) était aussi à cette réunion et a pris une part très active au débat.

JPEG - 55 ko
Le Professeur Raymond Assogba

Il a fortement suggéré qu’un second manifeste de CPCM soit écrit. Pour lui, celui de 2004 est devenu caduc. Ce que CPCM dit aujourd’hui sur la religion et sur le dialogue interreligieux, sur le respect de la religion traditionnelle africaine et sur le respect au même titre de toutes les religions du monde, mérite d’être plus largement diffusé. Il a promis séance tenante d’inviter Albert Gandonou à venir parler à ses étudiants de troisième année sur le campus d’Adjarra (région de Porto-Novo) et sur celui d’Abomey-Calavi. C’est chose faite depuis le 11 novembre 2013 pour Adjarra et le 26 novembre pour Calavi.

JPEG - 63.1 ko
JPEG - 60.2 ko

Nous remercions ces deux amis de tout cœur.

Forum
Répondre à cet article


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.15