Extrait du n° 003 du bulletin de liaison CPCM
PIERRE RESTÉE SÈCHE EN SON CŒUR [ISSN : 1659-5114]
Article mis en ligne le 23 octobre 2009
dernière modification le 12 novembre 2009

par L’administrateur
Imprimer logo imprimer

Mais comment savoir ce qu’est être chrétien si nos bergers ne nous le montrent pas ? Le clergé catholique donne plutôt une image de chrétiens passifs, distants, froids, quand il s’agit d’agir pour changer l’ordre de ce monde ! C’est à croire qu’il est imperméable au christianisme, conformément à l’idée que Sandhu Singh s’est formée à juste titre des chrétiens : « Un jour, j’étais assis au bord d’une rivière. Je sortis une pierre ronde de l’eau et la brisai. A l’intérieur, elle était parfaitement sèche. Cette pierre était restée dans l’eau pendant très longtemps, mais l’eau n’y avait pas pénétré. Ensuite je pensai que la même chose était arrivée aux hommes en Europe. Pendant des siècles, ils avaient été plongés dans le christianisme, mais le christianisme n’a pas pénétré en eux, il ne vit pas en eux. »

Amivi L. G., « Devenons Christ(s) pour changer le monde » (extrait), in Chrétiens pour changer le monde, n° 003 du 8 février 1998, p. 4.

Forum
Répondre à cet article


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.15