Article mis en ligne le 29 janvier 2016
dernière modification le 9 février 2016
Rubrique : Forum des amis de CPCM
L’ouverture du colloque par Albert au centre, Lambert à sa gauche et Antoine à sa droite
Le colloque international sur le dialogue interreligieux, élargi aux laïcs et aux non-croyants, a bien eu lieu les 15,16 et 17 janvier 2016, à l’INFOSEC, à Cotonou. Il a eu pour thème : « La rencontre des religions et des laïcités pour le réveil de la fierté africaine et la promotion d’un patriotisme (...)
Article mis en ligne le 1er mars 2016
dernière modification le 9 mars 2016
Rubrique : Forum des amis de CPCM
L’association « Chrétiens pour changer le monde » (CPCM), lors de sa réunion mensuelle du vendredi 26 février 2016, s’est penchée sur les incertitudes qui planent sur l’élection présidentielle prévue pour le 6 mars 2016, après un premier report pour cafouillages et défaillances dans l’organisation du (...)
Article mis en ligne le 13 mai 2016
dernière modification le 24 mai 2016
Rubrique : Forum des amis de CPCM

MESSAGE ANNONCE DU CAFÉ RENCONTRE DU 29 AVRIL 2016

Vendredi 29 avril 2016, c’est le dernier du mois . C’est le
jour de notre rendez-vous mensuel. Nous nous réunirons comme
d’habitude, de 16 h à 18 h, à l’Institut Universitaire du Bénin
(IUB), à Aïdjèdo, à Cotonou (Tél. +229 21 32 81 97 / 97 47 72 90).
Notre amie, Sylvie Crussard, nous a apporté un coffret de trois DVD
(Arte éditions) à l’occasion de notre colloque international de
janvier dernier. Les DVD porte sur le thème "Jésus et l’Islam". Ce
thème est développé en sept épisodes de 55 minutes chacun, par
d’éminents chercheurs et spécialistes venant de différentes régions du
monde : "La crucifixion selon le Coran", "Les gens du Livre", "Fils de
Marie", "L’exil du Prophète", "Mahomet et la Bible", "La religion
d’Abraham" et "Le livre de l’Islam". Il s’agit d’un véritable trésor,
que nous n’avons pas pu exploiter pendant le colloque, faute d’avoir
eu le temps de le découvrir. Vendredi prochain, nous écouterons
ensemble un épisode de notre choix, autour duquel nous organiserons le
débat. Cela pourra peut-être nous aider à comprendre pourquoi, à
Porto-Novo (au Bénin), les femmes musulmanes sont très assidues devant
Notre Dame de la lagune...

COMPTE RENDU DU CAFÉ RENCONTRE DU VENDREDI 29 AVRIL 2016 Notre rencontre mensuelle a été marquée à plusieurs niveaux par la proximité de nos amis de France et de Belgique. Le coffret de trois DVD d’où nous avons tiré l’épisode « les Gens du livre » nous a été apporté par Sylvie Crussard, mais c’est (...)
Article mis en ligne le 8 juin 2016
Rubrique : Forum des amis de CPCM
Chers amis de CPCM, Le vendredi 27 mai 2016, nous avons prolongé les réflexions et le débat introduits le mois dernier par le visionnement du DVD « Les gens du Livre ». Le compte rendu qui a été fait du café rencontre du 29 avril reste disponible sur le site de l’association : (...)
Article mis en ligne le 8 juin 2016
dernière modification le 8 juillet 2016
Rubrique : Forum des amis de CPCM

Pour clôturer les débats de cette année 2015-2016, nous avons eu deux points à l’ordre du jour au café rencontre du vendredi 24 juin 2016, toujours de 16h à 18h, à l’Institut Universitaire du Bénin (IUB), à Aïdjèdo, à Cotonou. Nous avons fait le bilan des idées agitées au cours de cette année académique et nous avons ouvert une perspective sur l’an prochain.

Le bilan : 1) Le dialogue interreligieux : la religion africaine depuis l’Égypte ancienne, le christianisme, les Églises africaines indépendantes, l’islam et ses diverses composantes… 2) L’Institut International de Recherche et de Formation (INIREF) : son logo, ses objectifs, parallèle avec la « (...)
Article mis en ligne le 11 juillet 2016
dernière modification le 12 juillet 2016
Rubrique : Forum des amis de CPCM
En image la parabole du bon Samaritain

Je vous offre à tous ce poème composé, dans mon petit village de Kétoukpè, ce dimanche 10 juillet 2016, jour de l’évangile de la parabole du bon Samaritain, pour vous souhaiter de bonnes vacances et une bonne fin de l’année de la MISERICORDE, proclamée par notre bon pape François. Il s’agit d’un acrostiche avec le mot EMPATHIE.
Albert

En image la parabole du bon Samaritain Cf. aussi l’incroyable histoire d’un singe sauveteur, diffusée par France 3 le 22 décembre 2014 : https://www.facebook.com/LeGrandSoir3/videos/632336383538961/ Voir, juger, agir, et redonner la vie Entendre la douleur du frère qui se meurt, Mourir par (...)
REPRISE DES ACTIVITÉS DE CPCM POUR 2016-2017
Article mis en ligne le 10 novembre 2016
dernière modification le 11 novembre 2016
Rubrique : Forum des amis de CPCM
Le pharmacien Saliou LATOUNDJI, diplômé de l’Ecole de pharmacie de Besançon

Chers amis de CPCM,

Le thème général retenu pour l’année 2016-2017 : Promouvoir la fierté africaine.
Créée depuis mars 1997, l’association CPCM se focalise autour de la Personne de l’Homme Jésus. Comme lui, les membres et les amis de CPCM veulent partir de leurs racines humaines pour s’élever en humanité, pour réaliser ce que le P. Louis-Joseph Lebret appelle la "montée humaine". Ceci explique à la fois leur diversité et leur esprit d’ouverture. Leur appellation "Chrétiens pour changer le monde" vient de ce qu’ils ont choisi d’essayer de suivre, avec d’autres, la voie proposée à l’humanité par l’Homme Jésus.

J’ai le plaisir de vous faire part du compte rendu du premier café rencontre de cette année académique 2016-2017. Il s’est tenu comme d’habitude à l’Institut Universitaire du Bénin (IUB), à Aïdjèdo (Cotonou, Bénin), le vendredi 28 octobre 2016. Nous étions vingt-six (26) personnes à recevoir à cette occasion le pharmacien Dr Saliou LATOUNDJI, qui est venu partager avec nous son expérience du soufisme. Qu’il en soit remercié ainsi que Madame son épouse. Que soient remerciés aussi tous les amis qui ont fait l’effort d’être présents, notamment ceux qui sont venus pour la première fois, certains grâce à Facebook : le Proviseur Paul Koudoukpo, les professeurs Goras Gaglozoun, Dr Elie Yébou et Dr Victor K. Marcos, Mme Suzanne Amouzou-Kouessi et d’autres.

Compte rendu du café rencontre du vendredi 28 octobre 2016 Le vendredi 28 octobre 2016, s’est tenu le premier café rencontre de l’année 2016-2017 à l’Institut Universitaire du Bénin à Aïdjèdo (Cotonou). Le thème de ce premier café rencontre, qui a réuni vingt-six personnes, a été la présentation, par le (...)
Article mis en ligne le 16 décembre 2016
dernière modification le 20 décembre 2016
Rubrique : Forum des amis de CPCM

Chers amis,
Voici le compte rendu du café rencontre de novembre 2016

Le café rencontre de ce mois de décembre n’aura pas lieu compte tenu
des fêtes de fin d’année. Le prochain rendez-vous est donc fixé au
vendredi 27 janvier 2017.

A chacun, je souhaite un joyeux NOËL, une paisible fin d’année, et déjà une
merveilleuse année 2017 !!!!!

Bien à chacun de vous,
Albert

Compte rendu du café rencontre de novembre 2016 Le café rencontre du mois de novembre 2016 a eu lieu le vendredi 25, de 16h à 18h, à l’Institut Universitaire du Bénin (IUB), Aïdjèdo, Cotonou. La séance a commencé, exceptionnellement, par des prières. Armand Élisha a proposé une prière du culte Vodun, (...)
Article mis en ligne le 25 février 2017
Rubrique : Forum des amis de CPCM
Après la pause de décembre, nos cafés-rencontres ont repris avec la rencontre du 27 janvier 2017 qui a essentiellement porté sur le compte rendu de lecture du livre « Croyances. Comment expliquer le monde ? » (Paris, Ed. Autrement, 2014) du Professeur Henri Atlan, présenté par Albert GANDONOU. Après (...)
Article mis en ligne le 27 février 2017
dernière modification le 20 juin 2017
Rubrique : Forum des amis de CPCM

L’invitation à ce café rencontre a été libellée comme suit :

« INVITATION AU CAFÉ RENCONTRE DU VENDREDI 24 FÉVRIER 2017
Au café rencontre du vendredi 24 février prochain, toujours dans le cadre du thème général de l’année, « Promouvoir la fierté africaine », nous aurons pour sujet principal à l’ordre du jour : « Les variétés de mystique, les états modifiés de conscience et les hommes dieux à travers l’histoire ». Ceci en prolongement du thème du café rencontre du 27 janvier 2017 au cours duquel Henri ATLAN, à travers son excellent ouvrage « Croyances : Comment expliquer le monde ? », nous a fait découvrir que « ce que l’on appelle confusément "croyances religieuses" recouvre en fait un ensemble très différencié de mécanismes et de processus individuels et sociaux » (pp. 219-220). Sur cette base, il distingue quatre sortes de croyances : 1) les croyances d’ordre scientifique ; 2) les croyances pratiques (les cultes originels, souvent dits traditionnels et répandus partout y compris en Israël jusqu’au temps de Jésus et bien après, les rites sacrificiels de toutes sortes, etc.) ; 3) les croyances religieuses proprement dites (christianisme, islam et, dans une moindre mesure, judaïsme) : une profession de foi est exigée comme condition d’entrée, ceci a commencé au IVe siècle dans le christianisme avec saint Augustin ; 4) les états de conscience modifiés où on perçoit des forces invisibles, par des voies mystiques classiques ou par absorption de psychotropes (ex. le yakoana chez les Yanomani) avec des transes et des rêves cf. les pratiques comme le chamanisme.

Vendredi 24 février 2017, de 16h à 18h, à l’Institut Universitaire du Bénin (IUB) à Aïdjèdo (Cotonou), pour ce qui est des variétés de mystique, nous nous pencherons sur les cas du néoplatonicien Plotin (205-270), du musulman soufi Mansur al-Hallaj (né vers 857-mort martyr le 26 mars 922) et de saint Jean de la Croix (1542-1591). Ensuite, nous essaierons de comprendre ce qu’on appelle les états modifiés de conscience. Enfin, nous nous interrogerons sur les hommes dieux à travers l’histoire : les rois et empereurs des antiquités égyptienne, grecque et latine ; Apollonios de Tyane (« Originaire de la Cappadoce, né v. 4 av. J.-C, philosophe pythagoricien itinérant et mystique, qui s’acquit une si grande réputation par ses pouvoirs miraculeux qu’il fut adoré comme un dieu. » (Université d’Oxford, Dictionnaire de l’antiquité, Paris, Robert Laffont, 1993, p. 67). Il est mort centenaire en 97 ou 98) ; Jésus de Nazareth ; Parfaite au Bénin alias Dieu le Père et le Saint Esprit ; « Mε zun vodun », la personne devenue dieu (vodun), dans les croyances pratiques du sud du Bénin.
Venez nombreux participer à la réflexion et à la compréhension respectueuse. »

La rencontre a permis de développer chacun des trois points à l’ordre du jour. 1) L’étude des variétés de mystique a été pour nous l’occasion de comprendre qu’aucune religion n’a l’apanage de la mystique ou du mysticisme. L’expérience d’une union parfaite avec Dieu ou l’Absolu, dans la contemplation ou (...)



La rencontre a permis de développer chacun des trois points à l’ordre du jour.

1) L’étude des variétés de mystique a été pour nous l’occasion de comprendre qu’aucune religion n’a l’apanage de la mystique ou du mysticisme. L’expérience d’une union parfaite avec Dieu ou l’Absolu, dans la contemplation ou l’extase, a été vécue et pratiquée de manière incontestablement authentique par des hommes de différentes appartenances religieuses ou non. Nous avons étudié le cas des soufis au café d’octobre 2016, sous l’éclairage du pharmacien, Dr Saliou LATOUNDJI.

2) Au sujet des états modifiés de conscience, les débats ont permis à chacun de prendre conscience que tout être humain est un mystère. Nous avons des dons, des charismes que nous ignorons parfois, que nous acquerrons par des exercices ou qui se manifestent naturellement à l’improviste : voyances, prédictions, guérisons miraculeuses, lévitations, voyages hors du corps physique, etc. Quelquefois, ce sont des produits psychotropes, hallucinogènes, qui permettent à certains d’atteindre un état modifié de conscience et d’agir en communion avec des « esprits » ou d’exercer des pouvoirs qu’ils n’ont pas dans leur état normal de conscience.

3) A propos des hommes dieux, il a été observé à travers l’histoire que ce sont généralement ceux qu’ils émerveillent par leurs charismes qui les proclament dieux. Tel est le cas de Siddhârtha Gautama, le Bouddha qui, à ce qu’on sait, ne croyait même pas en Dieu. Il s’agit souvent de thaumaturges, de personnes qui donnent lieu à des phénomènes paranormaux, comme Jésus de Nazareth si réservé même quand il s’agit pour lui d’accepter qu’il est le messie, l’envoyé de Dieu que son peuple attendait pour être délivré du joug répété de la domination étrangère. La première Eglise, la communauté de Jérusalem conduite par son frère Jacques, l’a regardé comme le messie et est demeurée fidèle au judaïsme dont le monothéisme est strict. C’est à partir de la conversion des « païens » hellénisés, habitués à considérer comme dieux leurs rois, leurs pharaons, leurs héros, leurs empereurs, que Jésus a été décrété dieu et 2e personne de la Trinité. A ces rois et empereurs il est souvent arrivé de se proclamer eux-mêmes dieux à l’instar de Parfaite, alias Daagbo de Banamè, autoproclamée dieu le Père et le Saint-Esprit au Bénin depuis six ou sept ans. A la fin du mois de janvier 2017, plusieurs fidèles de Parfaite sont morts en pratiquant un exercice nocturne prescrit par elle : ils sont morts asphyxiés en aspirant, dans leurs chambres closes, la fumée de certaines bougies rouges et d’un certain encens très spécial. On se souvient des suicidés de la secte du Temple solaire !!!

Au cours du débat très animé de ce café rencontre, trois idées se sont imposées :

a- Il est souhaitable que soit limité en tout un chacun l’émerveillement que suscite le contact avec des êtres humains charismatiques ou thaumaturges. Encore une fois, chacun de nous est un mystère souvent ignoré de lui-même. Ce mystère mérite plus d’attention de notre part et nous devons garder à l’esprit la modestie et l’humilité de Jésus de Nazareth ou celles du Bouddha qui ne s’est jamais prétendu autre chose qu’un simple être humain ordinaire.

b- Nous devons méditer davantage, nous les chrétiens, cette opinion du grand théologien dominicain, Claude Geffré, décédé en ce mois de février 2017, agé de 91 ans : « Je considère seulement qu’on peut porter un jugement positif sur l’islam comme avertissement prophétique en matière de monothéisme strict. » (Propos extrait d’une interview donnée à La Vie n° 3222 du 31 mai 2007.)

c- Par les temps qui courent, quelle que soit notre appartenance religieuse, nous devons apprendre à tenir à distance certains gourous, ceux qui prétendent parler au nom de Dieu ou ceux qui se disent Dieu lui-même, afin de nous mettre à l’abri de toutes sortes de manipulations qui pourraient nous mener à des extrémités nuisibles voire fatales à nos propres vies ou à celles de nos semblables.

Albert Gandonou
Président de l’association « Chrétiens pour changer le monde » (CPCM)
albert.gandonou@cpcm-benin.org

Identification

Calendrier

juin 2017 :

Rien pour ce mois

mai 2017 | juillet 2017

Pas d'évènements à venir

Statistiques du site

  • Nombre total de visites :
    310500 visiteurs
  • Nombre de pages visitées :
    377940 pages
  • Moyenne depuis 365 jours :
    193 visites par jour
  • Plus grosse journée
    le 10-03-2015
    avec 1189 visiteurs
  • Aujourd'hui :
    63 visiteurs
  • Actuellement en ligne :
    3 visiteurs
  • Ce site compte : 3 auteurs 7 rubriques 158 articles 117 commentaires 35 mots-clés
  • Dernier article paru :
    le 27 février 2017
    "COMPTE RENDU DU CAFÉ RENCONTRE DU VENDREDI 24 FÉVRIER 2017 "


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.15